Alphabet veut refaire du business en Chine.

Alphabet veut refaire du business en Chine.

En 2010, Google est tombé face la censure en Chine, mais le fondateur Sergei Brin dit que la nouvelle structure de l’entreprise ouvre à nouveau les portes pour faire du business à Pékin.

Alphabet veut refaire des affaires en Chine suite à la réorganisation du géant de la technologie, et le co-fondateur Sergey Brin, a déclaré dans un interview à la presse que la nouvelle structure permettrait à chaque société une autonomie sur la question.

« Chaque entreprise d’Alphabet peut prendre ses propres décisions sur les pays à opérer » Brin a déclaré au Wall Street Journal. « Nous faisons déjà beaucoup d’affaires en Chine, même si cela n’a pas été un pays facile pour nous. »

Google a fini la plupart de ces opérations en Chine en 2010 sur un différend concernant la censure et une attaque sur les utilisateurs de Gmail.

Il fait quand meme vendre de l’Adwords à des entreprises Chinoises, mais les services de Google ne sont pas officiellement disponible dans le pays.

Plus tôt ce mois-ci, Google a acheté des parts d’une société chinoise Mobvoi qui vise à développer des technologies intelligentes portatives & intelligence artificielle. Les deux sociétés ont annoncé précédemment un accord plus tôt cette année pour y mettre le système d’exploitation de Android.

En Août, Google a annoncé son plan pour remodeler la société mère. Les changements donne au géant de la technologie la capacité de se concentrer sur son cœur de métier, tout en offrant de la flexibilité pour des projets courts et longs termes.

Alphabet sera la société mère, la supervision de l’unité de Google pour que la recherche et une poignée d’autres entreprises créés pour des projets en matière de santé, prestation Internet, investissement et de la recherche.