Quelles sont les démarches après un décès ?

Quelles sont les démarches après un décès ?

Le décès d'une personne proche est toujours une épreuve et il important de ne pas rester seul durant cette période difficile. Outre l'organisation des obsèques immédiatement après le décès, d'autres démarches administratives sont nécessaires afin d'informer du décès notamment la banque, et les organismes de retraite le cas échéant. 

La succession s'ouvre au jour du décès

Le notaire en charge de la succession vous guidera dans les formalités à accomplir et les informations à communiquer à tous les interlocuteurs incontournables. Le notaire se chargera de vérifier l'existence d'un testament enregistré au fichier central des dispositions de dernières volontés à Venelles. Si ce testament a été enregistré, le notaire sera tenu de le suivre pour respecter les dernières volontés du défunt. Il est important de rappeler qu'il est possible que le défunt ait dressé un testament sans le faire enregistrer. Ce dernier sera valide s'il est écrit en entier, daté et signé par le défunt. Il sera alors nécessaire de le remettre au notaire en charge de la succession. Pour récupérer les avoirs bancaires, la banque sollicitera dans la plupart des cas un acte de notoriété. Ce document permet de dresser la liste des héritiers et leur droit dans la succession en fonction de l'option successorale choisie par le conjoint survivant. Les héritiers sont tenus d'effectuer une déclaration de succession auprès de l'administration fiscale dans les six mois du décès. Il s'agit d'une date à respecter impérativement et le notaire se chargera de vérifier les biens déductibles ou pas de cette déclaration. Une fois ces formalités accomplies, le notaire se chargera de vous faire signer les actes de transfert de propriété et de la retranscription éventuellement à la publicité foncière.

Faut-il vendre les biens obtenus suite à un décès ?

La réponse dépend de l'affect que l'on a avec le bien acquis par succession. Il est évident que certaines personnes souhaiteront conserver le bien pour faire une maison de famille ou de vacances afin que le souvenir puisse perdurer avec les générations suivantes. Cependant, pour d'autres, le souvenir est trop lourd à porter et il est préférable de vendre pour éviter de se faire du mal ou pour profiter d'un coup de pouce laissé par le défunt. Il est important de noter qu'il est possible de faire une belle plus-value en cas de cession d'un bien immobilier compte tenu du marché immobilier actuel.