Le piratage d’un compte Facebook a permis de découvrir une faille majeure

Le piratage n’est pas toujours nocif surtout lorsque l’objectif premier consiste à identifier au plus vite des failles nuisibles pour la vie privée. Un internaute a donc reçu une très belle prime de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Sur le réseau social Facebook, une vulnérabilité a été identifiée par hasard

Le fait de pirater un compte Facebook peut avoir un effet intéressant puisque l’une des actions d’un employé de la compagnie SEMrush a permis de lever le voile sur une faille particulièrement inquiétante. Généralement, lorsque l’on évoque ce domaine, on a tendance à hausser les yeux et à être consterné, car les cyberattaques sont de plus en plus nuisibles pour les internautes. Ces derniers voient leur vie défiler sur le Web et menacée par ces personnes malveillantes qui n’ont aucune limite. Elles souhaitent dérober le plus rapidement possible des données privées sans se soucier des dégâts occasionnés.

Cet employé russe qui s’est transformé involontairement en hacker a obtenu 40 000 dollars

Toutefois, ce piratage a été relativement intéressant, cela montre qu’il est tout à fait possible d’utiliser à bon escient diverses techniques. C’est lors du téléchargement d’une image spécifique que ce fameux employé a mis le doigt sur une erreur potentiellement grave. En effet, il avait depuis Internet la capacité de modifier les codes du serveur sans avoir des connaissances très poussées dans le domaine. Rapidement, il s’est tourné vers Facebook afin de lui annoncer cette nouvelle, ce qui lui a permis de recevoir une très belle prime de 40 000 dollars. Ce sont les responsables du réseau social qui ont examiné cette requête puisque Alexander Leonov a partagé tous les détails de sa découverte.

Un jeune garçon âgé de 10 ans à peine avait reçu un très beau chèque pour sa découverte

Il est important de préciser que ce piratage n’était pas volontaire puisqu’il utilisait par hasard ImageMagick lorsqu’il a découvert cette faille problématique. Si vous trouvez également une vulnérabilité, il est intéressant de prévenir la société mère, sur Internet ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire est déployée. Une entreprise américaine avait déjà récompensé en 2014 un ingénieur en sécurité. Il avait reçu près de 10 000 dollars après avoir démasqué une faille du côté d’Instagram. La prouesse était donc surprenante, car le hacker était âgé seulement de 10 ans. Si vous avez quelques compétences, n’hésitez pas à les partager.

❤ Allez viens !!