Comment rénover ses vestiaires sans se ruiner ?

Comment rénover ses vestiaires sans se ruiner ?

A l’heure où la modernisation des stades et plus globalement des équipements sportifs est un vrai enjeu pour les présidents de clubs, il est désormais obligatoire pour ces derniers de réfléchir à des solutions concrètes. Que cela soit au sujet de l’entretien du stade, de ses tribunes ou de ses vestiaires, il existe en 2019 de nouvelles méthodes pour s’équiper à prix malin. Zoom sur ce phénomène qui touche un nombre croissant de professionnels du sport

Faire appel aux professionnels du secteur

Après avoir identifié son besoin initial en matière d’équipement sportif pour son stade, il faut choisir le prestataire adéquat. Si cela peut paraitre évident à première vue, il est préférable de le préciser d’entrée de jeu. Pour la rénovation de vestiaires ou la construction, il faut passer par des professionnels du secteur. En effet, ces derniers sont la garantie d’avoir un résultat de qualité tout en tenant un budget fixe. Avec des offres adaptées à chaque projet, ces entreprises spécialisées ont le vent en poupe ces dernières années chez les présidents de clubs. Mais quel modèle choisir lorsqu’il existe plusieurs types de vestiaires ?

Le vestiaire modulable, le meilleur compromis

Selon les configurations de certains stades, il vaut mieux construire un vestiaire modulaire. Ce qui sous entend un bâtiment extérieur au stade. L’avantage de cette solution est de pouvoir construire des bâtiments aux normes obligatoires. De la garantie décennale en passant par les réglementations thermiques ou encore les homologations de la FFF ou de la FFR, tout est respecté à la lettre. Outre ces certifications essentielles, les résultats sont plébiscités par les présidents de club. Si l’investissement peut paraitre important au regard des possibles retombées financières, l’enjeu est ailleurs. Offrir aux sportifs de son club des conditions de récupération idéales, cela peut juste être vu comme un premier pas vers la professionnalisation. Tout sauf un détail en 2019…