Mesurer le niveau de l’eau pendant une période de sécheresse

http://www.adcpro.fr

Certains départements français sont confrontés à un manque important d’eau depuis le mois de Juillet 2016. Si des régions ont été abondamment arrosées, ce n’est pas le cas de la Haute-Garonne.

Une sécheresse touche plusieurs cours d’eau

Différentes actions sont en mesure d’être restreintes, voire supprimées selon une requête visible dans les communes. Le nettoyage des voitures, l’arrosage des jardins, le prélèvement d’eau pour les cultures… Les habitants sont parfois invités à la grande prudence, car le niveau de l’eau diminue de façon importante dans certains cours d’eau. Le débitmètre pour un ruisseau offre une mesure précise. S’il avait l’habitude d’offrir une vitesse élevée, une baisse du régime peut être une cause de la sécheresse.

Des restrictions basées sur les mesures du niveau

Depuis le 30 Juillet, des départements sont confrontés à des restrictions qui sont généralement adaptées à la situation. Si le contexte est critique, il sera impossible de prendre de l’eau. Par contre, si les niveaux sont déjà impactés, une diminution des prélèvements sera indispensable et un non-respect peut occasionner des sanctions. Dans tous les cas, un arrêté préfectoral est en vigueur, il annonce donc une restriction jusqu’au 21 Octobre prochain pour la Haute-Garonne. Ce sont généralement les petits cours d’eau qui sont impactés en premier puisqu’ils servent aux agriculteurs.

Des technologies de pointe utilisées par des professionnels

Pour le tourisme, cela ne devrait pas engendrer de contraintes sauf si les cours ne permettent pas de se baigner. Il est possible de suivre le niveau de l’eau grâce à des outils modernes et perfectionnés. Au fil des jours, les autorités peuvent connaitre les différentes mesures. Si elles venaient à mettre en avant une baisse rapide, le préfet pourrait prendre de nouvelles dispositions en transformant les restrictions en interdictions.